• L'homme qui rétrécit de Jack Arnold

    Jeudi 17 avril, les élèves de l'école de Rouffiac d'Aude sont allés au cinéma de Limoux voir "L'homme qui rétrécit", film fantastique en noir et blanc, de 1957, réalisé par Jack Arnold.

    Lors d'un voyage en bateau avec sa femme, un nuage de paillettes passe sur Scott. Six mois plus tard, il commence à rétrécir. A force de rétrécir, il devient minuscule. Un jour, son chat l'attaque et il tombe dans la cave. Il se retrouve isolé, dans un nouveau monde, avec plein de dangers, dont une araignée qui parait géante pour lui. Pour survivre, il décide de tuer l'araignée. Un nouveau monde s'offre à lui...

    Résumé écrit par les CM2

     

    L'homme qui rétrécit de Jack Arnold

    Photographies et montage par Elisio, Manon, Johanne, Vincent (CM2)

    Quelques avis sur le film:

    J'ai aimé ce film, car c'était en noir et blanc. Le moment que j’ai préféré, c’est quand il tue l’araignée. Le frère a une attitude bizarre, car il ne pleure pas. Pour sortir de la cave, Scott aurait pu grimper à l’escalier.                                                                                                                                                             Paul (CM2)

     Je n’ai pas aimé parce que c’était en noir et blanc. Je trouve que le frère de Scott voulait se débarrasser de lui. Dans la cave, Scott aurait pu mettre le feu à la planche pour qu’on le remarque. Pour moi, c’était incohérent qu’il puisse pousser la porte alors qu'il était si petit et qu’un courant d’air le fasse tomber.                                                                                                               Elisio (CM2)

    Je n'ai pas aimé car c'était en noir et blanc, puis il y avait trop de musique. Le passage où il y avait l'araignée m'a fait peur. Je trouve que l'attitude de la femme est bizarre, car elle ne cherche pas son mari et le frère est aussi bizarre ; on dirait qu'il s'en moque de Scott. Les trucages sont pas mal faits : quand l'homme saute, on dirait qu'il vole.                                                                                                  Léa (CM2)

     

    J'ai aimé ce film parce qu'il y avait du mystère: comme au début où un nuage bizarre fonce vers Scott, et 6 mois plus tard il commence à rapetisser, et aussi quand il tue l’araignée. Le moment qui m’a fait rire, c’est quand Scott était dans la maison de poupée. Le frère de Scott n’avait pas l'air angoissé quand il a appris la mort de son frère. Quand il était dans la cave, Scott aurait pu mettre le feu à l'escalier pour alerter sa femme. Je trouve incohérent qu’il puisse faire tomber la lampe, alors qu’il est tout petit. On aurait dit que le gâteau était du polystyrène.                                                                                                                       Alexis (CM2)

     J'ai bien aimé car on se croirait dans l'histoire, je n'ai pas aimé car il n'y avait pas de fin. La femme de Scott, on voyait qu'elle était triste, elle avait des larmes aux yeux et le frère ne paraissait pas triste. Le personnage principal aurait pu, avec le crochet, remonter l’escalier ou quand il y avait le brouillard, il aurait pu s’abriter dans le bateau. Je trouve que c'est bizarre qu'il ait pu faire tomber la lampe, alors qu'il était si petit.                                                                                                            Manon (CM2)

    Je n'ai pas aimé ce film car il y a des choses mal faites : comme Scott qui arrive à pousser la porte alors qu'il est petit et qu'il n'arrive pas à porter des objets plus petits. Son frère n'est même pas triste «qu'il soit mort». Sa femme est triste mais pas plus que ça : le frère de Scott lui propose de venir habiter chez lui et elle accepte.                                                                                                                    Romane (CM2)